Retraites de désintoxication numérique

Retraites de désintoxication numérique

Enjeux

  • Pour beaucoup d’entre nous, une journée, c’est en moyenne entre huit à douze heures devant un écran. Tapoter, téléphoner, jouer, lire ses courriels, twitter, envoyer des SMS….
  • Nos smartphones sont notre principale cause de distraction, même quand nous ne les regardons pas. L’acte de recevoir une notification, même si vous ne le répondez pas, suffit à vous perturber.
  • 60% des gens disent que les vacances traditionnelles ne soulagent pas leur stress.
  • Pour apporter une solution aux comportements les plus compulsifs aux technologies, des lieux spécialisés se déclinent petit à petit dans les zones urbaines et rurales, offrant des séjours ” digital detox”.
  • En quelques jours sans Internet ni dispositifs technologiques, vous pouvez réduire votre dépendance ou celles de vos proches et les exposer à de nouvelles façons de passer leur temps libre.
  • Si souhaitiez améliorer la communication avec vos proches, vous voudrez peut-être envisager de donner à votre famille une pause technologique.
  • Ceux qui prennent le temps de se déconnecter sont plus créatifs ou plus efficaces que ceux qui restent connectés en permanence. C’est une question de concentration et de disponibilité.
  • Une fois que vous avez terminé, vous vous sentirez plus heureux et vous reviendrez au travail, ressentir beaucoup plus énergiquement et productif.
  • Quant aux personnes hyperconnectées dans leur activité professionnelle, submergées par les sollicitations numériques (un cadre reçoit en moyenne 50 mails par jour au bureau et se connecte 150 fois par jour sur son smartphone), elles doivent, elles aussi, penser à s’accorder une parenthèse pour éviter un burn out.
  • Une retraite de désintoxication numérique vous permettra de tirer une véritable pause et vous vous sentirez moins stressé.
  • En faisant une pause numérique, regardez votre créativité monter en flèche! Vous améliorerez votre concentration ce qui contribuera à la productivité sur le lieu de travail.

Initiatives potentielles

  • Ralentir, lever les yeux, recréer un réel lien social en se coupant des distractions numériques.
  • Depuis 2011, Suisse Tourisme propose plusieurs offres via ses prestataires avec la possibilité d’escapades sans connexion. Quelques spots sont connus aujourd’hui, comme le lac de Seewli à 2028m et sa cabane isolée, rendue célèbre par le concours “Vacances sans Facebook”.
  • Au début d’un séjour de digital detox, on installe une application qui bloque les fonctionnalités du smartphone. Si les utilisateurs peuvent appeler (en cas d’urgence), ils ne peuvent recevoir d’appel entrant. Tous les appareils qui peuvent se connecter à Internet sont mis de côtés.
  • Des appareils photos jetables sont proposés mais les numériques ne sont pas strictement interdits, le but étant davantage de rompre avec la connexion qu’avec l’objet.
  • Smartphone, MP3, ordinateurs, radios et tablettes enfermés pendant le temps d’un séjour….
  • Le «digital detox» peut aussi être aussi vécu en groupe de team building, de 20 à 30 membres, où tous les participants sont contraints aux mêmes règles.
  • Certaines entreprises réalisent l’impact que l’hyper-connectivité peut avoir sur les niveaux de stress des employés. Arianna Huffington, fondatrice du Huffington Post, a demandé à ses employés de ne plus répondre aux courriels en dehors des heures de bureau.
  • Dans votre chambre, le téléviseur peut être remplacé par une stéréo et une musique relaxante pour un sommeil réparateur.
  • Un radio-réveil est placé sur votre table de chevet, ainsi que des livres, des journaux, des jeux de société, une carte de poche pour visiter la ville ou la campagne environnante, à votre disposition dans votre chambre.
  • Votre séjour comprend un soutien individuel avec notre entraîneur psycho-comportemental et des traitements relaxants et anti-stress.
  • Vos repas sont personnalisés pour rétablir l’équilibre et être en forme.
  • Les activités récréatives hors site incluent:
    • Randonnée extérieure et escalade
    • Explorations urbaines
    • Sensibilisation aux bonnes pratiques
    • Prévention des risques
    • Coaching de vie
    • Thérapies brèves
    • Prévention de rechutes
  • Le concepteur des prototypes de l’iPod et l’iPhone a affirmé: “pour ma famille, nous avons des dimanches sans technologie. Personne n’est autorisé à utiliser un écran. J’espère que dans l’avenir, lorsque vous laisserez votre téléphone près de la porte d’entrée. Nous n’avons pas besoin de plus d’écrans.”[1]
  • Initialement, vous devrez peut-être débrancher la Wi-Fi et mettre tous les appareils à l’écart, mais une fois que vos enfants s’y habituent et deviennent plus disciplinés, tout simplement l’arrêt des appareils fonctionnera.
  • Vous aurez besoin de la coopération et de la compréhension de tous, expliquez donc vos intentions et vos attentes. Dites-leur pourquoi il est important pour la famille de vivre quelques jours sans technologie et d’établir des relations plus étroites entre elles et trouver de nouvelles expériences.

 

[1] https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-06-29/this-iphone-designer-says-no-more-screens